Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2014

Vidéo de l'inauguration de la permanence Lundi 16 décembre 2013 "Un Nouveau Cap pour Villepinte"

 

 

Bonne année 2014 à toutes et à tous.

 

 

01/01/2014

Bonne Année 2014 à toutes et à tous.

Bonne année 2014 à toutes et à tous,

Je vous souhaite ainsi qu'à vos proches tous mes vœux pour cette nouvelle année 2014. Qu'elle vous apporte santé, joie et bonheur, et vous permette de concrétiser les projets qui vous mobilisent.

Je souhaite également que l'année 2014 puisse voir renaître les valeurs de vérité, de loyauté, de justice et de respect du pluralisme, valeurs que je défendrai au travers des prochaines échéances électorales.

Bonne et heureuse année 2014 à tous !

A très bientôt

Fabrice Scagni

26/12/2013

Compte-rendu de la réunion en Mairie du 25 novembre 2013 concernant le projet de la plaine Montceleux


Je vous invite à lire le compte-rendu de la réunion en Mairie du 25 novembre 2013 du CURVE (http://curve.over-blog.fr/) concernant le projet de la plaine Montceleux.

 

 

Compte-rendu de la réunion en Mairie du 25 novembre 2013

 

Présents :

Pour la mairie de Villepinte :

-      Madame le Maire

-      Son directeur de Cabinet

-      Le premier adjoint au maireen charge de l’action sociale,de la solidarité et de la santé,

-      Le conseiller déléguéà la voirie,à la propreté,aux transports,à la circulation et à l’assainissement,

-      La Directrice du Service de l’Urbanisme

 

 Pour la mairie de Sevran :

-      Le Directeur Général des Services

-      Son principal collaborateur

 

Pour Bâtigère :

-      Une déléguée

 

Suite à une rencontre en date du 17 octobre, ce rendez-vous était destiné à présenter plus concrètement le projet d’aménagement en cours sur la Plaine Montceleux. Effectivement, la fois précédente le représentant de la Ville de Sevran n’avait aucun document tangible à nous présenter.

Rappelons que l’inquiétude des riverains était forte de voir se créer sous leurs fenêtres une nouvelle résidence destinée à accueillir des familles actuellement logées dans des tours dont la destruction est programmée dans le cadre de la rénovation du quartier Montceleux Pont Blanc.

 Le représentant de la Ville de Sevran tient à insister sur le fait que sa municipalité cherche avant tout à limiter les projets d’urbanisation de cette plaine de Montceleux (il avait été évoqué 3 à 4 000 logements sur les 49 ha constructibles.

Il nous est d’ores et déjà précisé que sur les 107 logements concernés par cette destruction, 33 sont encore occupés par les anciens locataires. Les autres occupants ont trouvé un autre logement soit par leurs propres moyens, soit dans le cadre de la convention de relogement. En tout cas, aucune clause de retour n’est prévue. Ainsi, les fauteurs de troubles anciennement identifiés dans les tours promises à la démolition ne devraient pas migrer vers cette nouvelle résidence comportant 82 logements sociaux et 4 locaux d’activités tertiaires. Les logements seraient de l’ordre de 10 T5 et environ 24 T2, 24 T3 et 24 T4. Il est à noter que la représentante de Bâtigère ne semblait pas avoir une connaissance approfondie de ce dossier.

 Les riverains se montrent cependant très inquiets de la non-prise en compte de certains problèmes :

 

 1°/Développement du stationnement :

Bâtigère reconnait que, dans le cadre d’une dérogation (!) ils ne sont tenus de prévoir qu’une place de parking par logement, ce qui, de nos jours, peut sembler bien en deçà des besoins.

D’autre part, les locataires ne sont pas obligés de prendre les places de stationnements. C’est uniquement une politique tarifaire judicieuse qui peut permettre que les futurs locataires prennent la place de stationnement nécessaire.

Un stationnement unilatéral sur le côté « villepintois » de l’avenue de Montceleux sera mis à l’étude.

 

 2°/Développement du trafic routier :

Il nous avait été annoncé que deux bâtiments de la future résidence devaient pouvoir sortir sur l’avenue de Montceleux. A l’examen des documents présentés, les représentants des riverains ont insistés pour qu’un seul bâtiment ait accès à cette voie. Sans modifier l’esthétique et l’organisation du projet, cette demande semble réalisable.

 

 3°/Sécurisation des piétons :

Aussi surprenant que cela puisse paraître, aucun trottoir n’était prévu le long de cette résidence, l’objectif étant de conserver les arbres existants.

Devant les graves conséquences que cet oubli pourrait entraîner, une modification devrait être apportée et les services de Villepinte et Sevran se sont convenus de se rencontrer en tout début d’année 2014 pour trouver une solution.

 

 4°/Voie de circulation et trame verte :

Sur le plan masse qui nous a été présenté figure une voie de circulation baptisée « Rue de la Cité Jardin ». Malgré cette appellation il nous est une fois encore confirmé qu’il ne s’agit que d’une voie piétonne, sans circulation de véhicules à moteur.

Cette voie serait longée par la continuité de la trame verte en cours d’élaboration et qui devrait relier à terme le parc de la Poudrerie au parc du Sausset. Aucun document précis sur ce sujet ne nous a cependant été présenté.

Les riverains ont bien insistés sur le fait qu’ils ne se feront pas imposer une voie routière qui viendrait alourdir la circulation automobile dans les rues de Villepinte.

5°/La dévalorisation possible de nos propriétés :

Une inquiétude forte s’est manifestée sur le risque de connaître une dévalorisation certaine des propriétés situées sur l’avenue Montceleux, en face de cette nouvelle résidence, du fait du changement de vis-à-vis. Finie une vue sur une plaine agricole, bientôt des bâtiments de 12 m au pignon en face de petites maisons de quartier.

Sur le plan masse présenté, et faute d’information précise de la part de Bâtigère, on est en droit d’imaginer un recul des bâtiments par rapport à l’avenue de l’ordre de 3 à 4 m, et donc des possibilités de vues directes dans les lots voisins qui ne seraient éloignés que d’une dizaine de mètres des premiers bâtiments.

 

 6°/Aménagements ultérieurs de la Plaine Montceleux :

Durant une période électorale, aucune communication précise sur de grands projets d’aménagements ne peut se faire, sauf à être considérée comme de la communication électorale et entacher la campagne de celui qui l’aurait faite de nullité.

C’est donc à très grands traits et sans précisions particulière qu’est évoqué l’avenir de la Plaine Montceleux.

Ce que l’on doit en retenir c’est que, dans le cadre d’un vaste projet baptisé « Terre d’Avenir », des transferts d’équipements publics sont envisagés.

Cependant, rien ne pourra se faire sans un développement du Grand Paris.

Projet B-tig-re_0001.jpg2.jpg3.jpg

 

25/12/2013

Joyeux Noël et Bonnes Fêtes de fin d'année à tous.

Joyeux Noël et Bonnes Fêtes de fin d'année à  tous.

 

19/12/2013

DISCOURS INAUGURAL DE LA PERMANENCE DE CAMPAGNE "UN NOUVEAU CAP POUR VILLEPINTE"

DISCOURS INAUGURAL DE LA PERMANENCE DE CAMPAGNE "UN NOUVEAU CAP POUR VILLEPINTE"

Nouvelle image2.JPG

IMG_4578.JPG

 

 

Monsieur le Sénateur-Maire, du Bourget  et Président de l’UDI de Seine-Saint-Denis.

Mon cher Vincent CAPO-CANELLAS,

Messieurs les Conseillers généraux,

Mon cher Jacques CHAUSSAT

et mon cher Stéphane SALINI

Monsieur Ludovic TORO, Délégué départemental de l’UDI

Mesdames et Messieurs les élus,

Chères villepintoises et chers villepintois

Mes chers amis,


Bonsoir à toutes et à tous,



En mon nom
, et au nom de toute l'équipe d'un nouveau cap pour Villepinte, je tiens à vous souhaiter la bienvenue, et vous dire combien je suis heureux de pouvoir vous accueillir ce soir, à l’occasion de l’inauguration de notre local de campagne, pour les prochaines élections municipales.


Nous sommes réunis ici ce soir,  au Parc de la Noue, un lieu qui me tient à cœur, où je souhaitais être présent car c’est un lieu qui, à lui seul, illustre tout le chemin à parcourir pour donner un nouveau souffle à notre ville, qui souffre, depuis trop longtemps, d’être ballotée entre gauche, et droite.

Chaque nouvelle majorité s'empresse d'effacer, les projets de la précédente, pour lancer des propositions, qu'elle ne fera jamais aboutir, faute de temps.


Il ne faudrait pas que les villepintois, désabusés par les alternances successives, n’aperçoivent plus de solution politique, au point qu’ils soient tentés par un extrémisme qui conduirait au chaos.

Il est temps, de fixer un nouveau cap, une alternative crédible, forte de ses idées, et riche d’hommes et de femmes qui la composent, formant une équipe solidaire, motivée,    compétente,    disponible    et à l’écoute.


Certains concurrents politiques, quand ils ont appris que nous nous installions ici, nous ont souhaité « bien du courage », car nous allions être rejetés

...

Hé bien, mes amis, je vous le dis, ils avaient tort ! car les citoyens qui habitent ce quartier sont fiers que nous nous soyons installés parmi eux et nous ont chaleureusement accueillis. Je les en remercie.


C'est cette proximité, qui sera le fil conducteur de notre campagne et de notre action.


Certains politiques m'avaient promis l'indifférence générale de la population...

eh bien, ils avaient, encore tort.

Nombreux sont les habitants du quartier qui, pendant les travaux d'aménagements, sont venus à notre rencontre, curieux de savoir ce que nous venions faire ici, poser des questions, sur notre programme, ou nous présenter leurs attentes...


Certains concurrents politiques m'avaient promis l'immobilisme et le mur bureaucratique qui condamnaient ce quartier... Eh bien, une fois de plus, ils avaient tort,

cela faisait plus de trois ans, que la canalisation principale d'évacuation des commerces de l'allée, était cassée, bouchée et qu'aucun politique ne pouvait y faire quelque chose...

Mon équipe, en une journée d'appel aux agences, aux bailleurs et au syndic, a débloqué la situation, et les travaux ont été effectués dans la semaine... comme quoi, là où il y a de la volonté, il y a de l’espoir !


Quand, malgré tous les Cassandre, nous y arrivons ici, vous pouvez nous faire confiance pour réussir à l'échelle de notre ville. J’en profite pour remercier mon équipe, toutes celles et ceux qui m'accompagnent, et qui me font l'honneur d'être à mes côtés pour que ce rêve, que nous avons en commun pour Villepinte, devienne réalité.


J'entends déjà certains me demander le programme... J'ose leur demander, un peu de patience. Je veux d'abord que chacun s'imprègne de notre démarche et de la philosophie de notre équipe.

Notre programme est le fruit des rencontres de ces derniers mois, mais aussi de ces prochaines semaines. Ce programme nous sommes en train de l’enrichir grâce à la participation de chacun d’entre vous.

Bien entendu, nous y parlerons d'urbanisme maîtrisé comme au Clos Monceleux, de l'état des structures éducatives comme pour l'école Henri wallon, qui attend toujours d’être agrandie, ou l’école Paul Langevin,    qui a besoin de fenêtres aux normes.

Nous parlerons de sécurité, avec la redéfinition des missions de la police municipale, de transparence et de démocratie locale en donnant un rôle réel et des moyens aux conseils de quartier, de respect et de moyens pour les agents communaux, de développement durable avec la construction des bâtiments publics aux normes HQE, d'emploi avec le soutien à l'économie locale, et l'insertion des jeunes à l'aide de la mise en place d'un tutorat emploi...


Parce que diriger Villepinte n'est pas qu'une question de gestion, c'est aussi faire le choix de mettre en pratique des valeurs qui nous rassemblent et qui nous rendent acteurs de notre ville.


Cette ville et ses citoyens que nous aimons, méritent que nous soyons à leurs côtés pour ressentir leurs joies et leurs peines et les accompagner dans l'atteinte de leurs objectifs.


Notre volonté,   c'est de gagner,    pour agir et faire de Villepinte une ville généreuse, ouverte,   et accueillante, une ville apaisée et sécurisée, une ville dynamique dont on peut revendiquer fièrement son appartenance,


une ville où l'égalité des chances n'est pas un vain mot, une ville qui assure le lien entre les générations, une ville débarrassée d'une politique systématique d'assistanat qui n'a qu'un seul objectif : celui de nous maintenir, nous les villepintois, dans une dépendance idéologique au lieu de nous aider à nous en sortir, à nous épanouir, bref, à nous réaliser, tout au long de notre vie

Comme chaque parent qui n’a qu’un souhait, la réussite de ses enfants, je souhaite faire réussir notre ville et chacun de mes concitoyens.


voilà quelques lignes de notre programme...

 

Mais revenons à notre permanence.

Dans cette permanence, Nous accueillerons toutes celles et tous ceux qui veulent nous soutenir, qui ont des idées à partager, ou qui cherchent tout simplement    un conseil.

En effet, ce local est le vôtre. Il est désormais ouvert et sera un lieu d’échange et de partage.

 
Quand je vois l'actuelle majorité municipale se déchirer, publiquement, tout comme la précédente d'ailleurs, et qu'un des adjoints candidat au fauteuil de Maire,
dans des petits calculs d'arrière-boutique, n'hésite pas à sacrifier la politique de l'enfance en refusant d'en voter le budget, je me sens obligé de dénoncer celui qui prend ses décisions en se basant sur la direction du vent, je me sens obligé de dénoncer celles qui depuis 12 ans sont incapables de mener leurs troupes, contraignant notre ville à l’immobilisme.


Ce n'est pas cela être Maire.

 
Entre nous, être Maire c'est bien autre chose que cela.

 
Etre Maire, c'est être celui qui nous rassemble quand tout nous oppose. Je serai ce rassembleur !

 
Etre Maire, c'est être le dernier rempart qui nous protège et qui nous aide. Je serai ce rempart ! 

 
Etre Maire, cela ne consiste pas à suivre le courant, mais à fixer le cap.

Je serai ce capitaine !

Etre Maire, c'est être cet Homme,  capable, de résister, de s'opposer, de dire NON !! pour que l'intérêt général prime sur les intérêts particuliers.

Je serai cet Homme !

 
Etre Maire, ce n'est pas faire des promesses sans lendemain, c'est agir au quotidien, à vos côtés, à 
votre écoute. C’est agir pour vous.

 
Confidences pour confidences, mais je crois que vous l'aurez compris,

Je Veux, être votre Maire.


Un nouveau cap pour Villepinte,  c’est un vrai combat, que nous pouvons réussir, avec cœur et dans la sérénité.


Un nouveau cap pour Villepinte, mes chers amis, je vous le dis,  c'est un véritable espoir que nous allons gagner ensemble.


Je ne peux pas terminer mon discours, sans citer ces quelques mots de Nelson Mandela, qui résument, si bien, le projet que nous portons pour notre ville:


"Nous travaillerons ensemble pour soutenir le courage, là où il y a la peur, pour encourager la négociation, là où il y a le conflit, et donner l'espoir, là, où règne le désespoir !"


Mes chers amis, soyons les porteurs de ce message.


OUI !!, le 23 mars 2014, offrons un avenir à notre ville.

 
OUI!!, le 23 mars 2014 fixons ensemble un 
nouveau cap pour Villepinte.


Mesdames, Messieurs, je vous remercie de votre soutien.

 

 

10/12/2013

INAUGURATION DE LA PERMANENCE DE CAMPAGNE - LUNDI 16 DECEMBRE A 20H00 AU PARC DE LA NOUE A VILLEPINTE


Je vous adresse l'invitation pour l'inauguration de la permanence de campagne le Lundi 16 Décembre à 20h00

 

Fabrice Scagni

 

Cliquer ici  sur le lien pour le carton d'invitation :  inauguration de la permanence de campagne..pdf

 

inauguration de de la permanence de campagne.jpg

08/12/2013

HOMMAGE A NELSON MANDELA

Je tiens à rendre hommage à Nelson Mandela son courage et ses convictions ont fait de lui un grand Homme.


 

11/11/2013

Cérémonie de commémoration de l'Armistice du 11 Novembre 1918 à Villepinte.

Cérémonie de commémoration de l'Armistice du 11 Novembre 1918 à Villepinte.

Nous avons déposé une gerbe.

IMG_4046.JPG

IMG_4047.JPG

IMG_4072.JPG

IMG_4076.JPG

374494_4752045360477_8801096_n[1].jpg

 

 

29/10/2013

Des habitants des quartiers pavillonnaires du clos Montceleux inquiets

Je vous invite à lire l'article du CURVE (http://curve.over-blog.fr/) concernant le projet de la plaine Montceleux

 

 

Des habitants des quartiers pavillonnaires inquiets

 

Grace à la mobilisation des riverains, accompagnés par le C.U.R.V.E., ça semble avancer sur ce dossier.

 

Sensibilisés par la circulation d’une pétition exigeant de fournir une actualisation du dossier d’urbanisme, les représentants de Sevran et Villepinte ont reçu dernièrement une délégation d’habitants du quartier.

 

Vous trouverez ci-dessous un article paru dans une édition récente du Parisien et formant compte-rendu de cette réunion.

 

 « La future cité-jardin fait débat

 

« C.S. | Publié le 28 oct. 2013, 07h00

 

« Le chantier de la future cité-jardin, à Sevran, qui doit accueillir 80 logements, pour reloger des « familles de l’une des trois tours de la Belle-Aurore promise à la démolition, n’est pas forcément vu « avec sérénité par les voisins villepintois. « Aucune concertation n’a été menée avec la mairie de « Villepinte pour définir le volume du trafic routier attendu et apporter des solutions » regrette « Fabrice Scagni, candidat UDI aux prochaines municipales à Villepinte, qui anime un collectif de « riverains pour la défense du quartier pavillonnaire. Une poignée d’habitants ont été reçus par la « maire (DVG) de Villepinte, Nelly Roland afin d’obtenir des éclaircissements. Le directeur général « des services de la ville de Sevran, Michel Bouillot, était présent. « Le projet est de 80 logements et « non 170, précise-t-il. Il comporte six bâtiments dont deux seulement vont déboucher sur Villepinte. « Le projet comporte aussi un volet stationnement, mais on ne pourra pas interdire aux « automobilistes de se garer où ils veulent. ». De son côté, Nelly Roland explique que Villepinte doit « travailler à la circulation et à l’orientation des rues, en concertation avec le projet ». Une nouvelle « réunion pourrait se dérouler en novembre avec le bailleur Batigère qui porte ce projet. »

 

Effectivement, quelques éclaircissements nous ont été donnés, mais des zones d’ombres existent toujours et nous avons exigé que, lors d’une prochaine réunion, nous soit présenté un dossier détaillé du projet d’aménagement de ce quartier.

 

Ainsi, le dimensionnement réel de la voie en cours de construction et surtout son objet (voie de circulation automobile, sente piétonne, etc…) ne nous semble pas évident. La réalisation d’une continuité de la trame verte est actée mais ne se traduit pas dans le projet. La gestion du stationnement et de la circulation automobile dans l’ensemble du quartier ne semble pas une priorité. L’absence de prise en compte de préconisations destinées à limiter les bruits s’avère choquante.

 

Dans ce climat d’incertitude, les riverains maintiennent leur mobilisation et, dans ce feuilleton de l’été, nous vous disons….. A SUIVRE !

 

19/10/2013

UDI, Le réveil de la politique

Entrer des mots clefsEntrer des mots clefsEntrer des mots clefs