Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2012

Communiqué de presse de Jean Arthuis à la suite de la création de l'Union bancaire européenne.

Communiqué de presse de Jean Arthuis à la suite de la création de l'Union bancaire européenne.

Publié le 14/12/2012
 
Je prends acte des progrès enregistrés lors du Conseil européen avec la création tant attendue d'une Union bancaire européenne. C'est une avancée indispensable que je souhaite voir élargie sans tarder au secteur de l'assurance.

La tempête est peut-être derrière nous mais la monnaie unique demeure extrêmement vulnérable. Tant qu'il n'y aura pas d'accord sur un véritable gouvernement économique et financier, propre à la zone euro, la monnaie unique restera en sursis.

Ce dont la zone euro a besoin pour s'inscrire dans la durée c'est :

- D'une véritable coordination budgétaire qui va de pair avec la création d'un Trésor européen ;

- d'un pilotage politique avec la nomination d'un ministre européen de l'économie et des finances, à temps plein et à l'abri des conflits d'intérêt, qui soit également de la Commission ;

- d'une légitimité démocratique incontestable avec la mise en place d'une convention parlementaire de la zone euro qui associe dans une enceinte commune permanente des députés européens et des parlementaires nationaux.

J'en appelle à la responsabilité de tous les dirigeants européens pour dépasser les arrangements à courte vue qui oublient trop souvent l'intérêt général européen. La table des négociations européennes ne doit plus être une table de casino où chacun vient jouer pour récupérer sa mise sous l'œil d'un croupier européen sans autorité.

06/12/2012

OBJECTIF : ILE-DE-FRANCE 2030 - LE NOUVEAU SDRIF !!!!!!!!!!!!!!!!!!

OBJECTIF : ILE-DE-FRANCE 2030 - LE NOUVEAU SDRIF !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le Schéma directeur de la région Île-de-France

 

 

COMMENT SE FAIRE ENFUMER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Pour ceux que la lecture d’un épais dossier ne rebute pas, nous vous proposons d’aller sur le site de la Région Ile de France et de consulter le projet de Schéma directeur Île-de-France 2030 :

 

http://www.iledefrance.fr/missions-et-competences/deplacements-amenagement/le-sdrif/le-schema-directeur-de-la-region-ile-de-france/

 

Ce document, dont la rédaction frise l’autosatisfaction, nous assure que «l’ambition du Schéma directeur Île-de-France 2030 est ainsi d’engager le territoire francilien vers un nouveau modèle de développement conçu à l’aune du développement durable replaçant le francilien au cœur du projet. A ce titre, le Schéma directeur est porteur de la transition de l’aménagement régional. ».

 

Nous vous laissons seuls juges de la réelle volonté de nos élus régionaux

"d’ améliorer la vie quotidienne des franciliens en construisant 70.000 logements et créant 28 000 emplois par an, en garantissant un accès pour tous aux équipements et services publics, en favorisant les transports collectifs, et en améliorant l’espace urbain et son environnement naturel ".

 

On pourrait reprendre chaque élément de cette déclaration d’intention et, en la confrontant à la réalité vécue dans nos quartiers, s’interroger sur ce que sera le visage de notre Ville en 2030.

 

Dans un grand souci de démocratie participative, il y a même un questionnaire destiné à éclairer nos élus sur nos vraies attentes :

 

http://srv4.cawi.fr/cgi-bin/cawi/Q/idfavenir2030/idfavenir2030.pl

 

Ce questionnaire propose surtout aux sondés d’imaginer « un monde meilleur ». On demande ainsi, en pleine période de crise, de croire à une région Ile de France nageant en plein bonheur dans 18 ans.

 

Quand on voit ce que la classe politique a fait de nos banlieues depuis vingt ans, on peut difficilement croire à un changement d’attitude pour les décennies à venir.

 

publié dans CURVE

Collectif pour un Urbanisme Raisonné à Villepinte