Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2013

Compte-rendu de la réunion en Mairie du 25 novembre 2013 concernant le projet de la plaine Montceleux


Je vous invite à lire le compte-rendu de la réunion en Mairie du 25 novembre 2013 du CURVE (http://curve.over-blog.fr/) concernant le projet de la plaine Montceleux.

 

 

Compte-rendu de la réunion en Mairie du 25 novembre 2013

 

Présents :

Pour la mairie de Villepinte :

-      Madame le Maire

-      Son directeur de Cabinet

-      Le premier adjoint au maireen charge de l’action sociale,de la solidarité et de la santé,

-      Le conseiller déléguéà la voirie,à la propreté,aux transports,à la circulation et à l’assainissement,

-      La Directrice du Service de l’Urbanisme

 

 Pour la mairie de Sevran :

-      Le Directeur Général des Services

-      Son principal collaborateur

 

Pour Bâtigère :

-      Une déléguée

 

Suite à une rencontre en date du 17 octobre, ce rendez-vous était destiné à présenter plus concrètement le projet d’aménagement en cours sur la Plaine Montceleux. Effectivement, la fois précédente le représentant de la Ville de Sevran n’avait aucun document tangible à nous présenter.

Rappelons que l’inquiétude des riverains était forte de voir se créer sous leurs fenêtres une nouvelle résidence destinée à accueillir des familles actuellement logées dans des tours dont la destruction est programmée dans le cadre de la rénovation du quartier Montceleux Pont Blanc.

 Le représentant de la Ville de Sevran tient à insister sur le fait que sa municipalité cherche avant tout à limiter les projets d’urbanisation de cette plaine de Montceleux (il avait été évoqué 3 à 4 000 logements sur les 49 ha constructibles.

Il nous est d’ores et déjà précisé que sur les 107 logements concernés par cette destruction, 33 sont encore occupés par les anciens locataires. Les autres occupants ont trouvé un autre logement soit par leurs propres moyens, soit dans le cadre de la convention de relogement. En tout cas, aucune clause de retour n’est prévue. Ainsi, les fauteurs de troubles anciennement identifiés dans les tours promises à la démolition ne devraient pas migrer vers cette nouvelle résidence comportant 82 logements sociaux et 4 locaux d’activités tertiaires. Les logements seraient de l’ordre de 10 T5 et environ 24 T2, 24 T3 et 24 T4. Il est à noter que la représentante de Bâtigère ne semblait pas avoir une connaissance approfondie de ce dossier.

 Les riverains se montrent cependant très inquiets de la non-prise en compte de certains problèmes :

 

 1°/Développement du stationnement :

Bâtigère reconnait que, dans le cadre d’une dérogation (!) ils ne sont tenus de prévoir qu’une place de parking par logement, ce qui, de nos jours, peut sembler bien en deçà des besoins.

D’autre part, les locataires ne sont pas obligés de prendre les places de stationnements. C’est uniquement une politique tarifaire judicieuse qui peut permettre que les futurs locataires prennent la place de stationnement nécessaire.

Un stationnement unilatéral sur le côté « villepintois » de l’avenue de Montceleux sera mis à l’étude.

 

 2°/Développement du trafic routier :

Il nous avait été annoncé que deux bâtiments de la future résidence devaient pouvoir sortir sur l’avenue de Montceleux. A l’examen des documents présentés, les représentants des riverains ont insistés pour qu’un seul bâtiment ait accès à cette voie. Sans modifier l’esthétique et l’organisation du projet, cette demande semble réalisable.

 

 3°/Sécurisation des piétons :

Aussi surprenant que cela puisse paraître, aucun trottoir n’était prévu le long de cette résidence, l’objectif étant de conserver les arbres existants.

Devant les graves conséquences que cet oubli pourrait entraîner, une modification devrait être apportée et les services de Villepinte et Sevran se sont convenus de se rencontrer en tout début d’année 2014 pour trouver une solution.

 

 4°/Voie de circulation et trame verte :

Sur le plan masse qui nous a été présenté figure une voie de circulation baptisée « Rue de la Cité Jardin ». Malgré cette appellation il nous est une fois encore confirmé qu’il ne s’agit que d’une voie piétonne, sans circulation de véhicules à moteur.

Cette voie serait longée par la continuité de la trame verte en cours d’élaboration et qui devrait relier à terme le parc de la Poudrerie au parc du Sausset. Aucun document précis sur ce sujet ne nous a cependant été présenté.

Les riverains ont bien insistés sur le fait qu’ils ne se feront pas imposer une voie routière qui viendrait alourdir la circulation automobile dans les rues de Villepinte.

5°/La dévalorisation possible de nos propriétés :

Une inquiétude forte s’est manifestée sur le risque de connaître une dévalorisation certaine des propriétés situées sur l’avenue Montceleux, en face de cette nouvelle résidence, du fait du changement de vis-à-vis. Finie une vue sur une plaine agricole, bientôt des bâtiments de 12 m au pignon en face de petites maisons de quartier.

Sur le plan masse présenté, et faute d’information précise de la part de Bâtigère, on est en droit d’imaginer un recul des bâtiments par rapport à l’avenue de l’ordre de 3 à 4 m, et donc des possibilités de vues directes dans les lots voisins qui ne seraient éloignés que d’une dizaine de mètres des premiers bâtiments.

 

 6°/Aménagements ultérieurs de la Plaine Montceleux :

Durant une période électorale, aucune communication précise sur de grands projets d’aménagements ne peut se faire, sauf à être considérée comme de la communication électorale et entacher la campagne de celui qui l’aurait faite de nullité.

C’est donc à très grands traits et sans précisions particulière qu’est évoqué l’avenir de la Plaine Montceleux.

Ce que l’on doit en retenir c’est que, dans le cadre d’un vaste projet baptisé « Terre d’Avenir », des transferts d’équipements publics sont envisagés.

Cependant, rien ne pourra se faire sans un développement du Grand Paris.

Projet B-tig-re_0001.jpg2.jpg3.jpg

 

Les commentaires sont fermés.