Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2013

Majorité locale, rien ne va plus à Villepinte ?

Majorité locale, rien ne va plus à Villepinte ?

Si vous êtes, comme moi, observateur de la vie politique locale, le dernier spectacle de la majorité de gauche nous interpelle sur sa capacité à proposer une vraie alternative dans la vie politique locale.

En effet, la candidature déclarée pour 2014 de notre maire sortant, Mme Nelly ROLAND-IRIBERRY, soulève immédiatement une vague de protestations de la plupart d
es composantes de sa majorité.

Echange de lettres et publication de communiqués se succèdent à une vitesse impressionnante. On laisse même entendre que les déclarations de certain(e)s ne sont pas le reflet de la vérité.

Bon tout cela ne fait cependant partie que du jeu politique normal en démocratie, même si on peut trouver cela un peu nauséabond.

Ce que je relève cependant dans un article du Parisien, c’est que Mme Nelly ROLAND-IRIBERRY regretterait manquer du soutien d’une « personnalité particulièrement influente sur le territoire : le député-maire de Tremblay, François Asensi ».

Depuis quand, un candidat à la magistrature municipale à Villepinte doit-il recevoir la validation de son député ? Ne risque-t-on pas voir notre maire actuel désavoué au profit d’un jeune récemment candidat aux cantonales dans une autre ville de notre Communauté d’Agglomération ?

Le choix des Villepintois doit s’exprimer dans les urnes et non être délégué à des personnalités politiques extérieures à notre Commune. Il faut en finir avec les « parachutages » qui n’apportent rien à notre vie locale

Pendant ce temps  l’ancienne maire UMP Martine Valleton   a annoncé sa candidature. Doit-elle être  la seule candidate de droite et du centre ?
Fait-elle l’unanimité autour d’elle pour un rassemblement ?  A-t-elle tiré les leçons de sa défaite de 2008 ?

 

ci joint l'article du Parisien

 MUNICIPALES 2014 LE PARISIEN.png

 

Les commentaires sont fermés.