Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2012

Les antennes-relais qu’en pensez-vous !!

 

L’accueil des tous petits…

 

Après des années d’attente, nous ne pouvons que nous réjouir de l’ouverture de la crèche Lise London ainsi que de la  future mise en chantier de la crèche du Vert Galant, ce qui répond à une forte attente des Villepintois. Notre  Commune sera ainsi dotée de deux établissements permettant d’accueillir environ 120 enfants.

Nous connaissons d’ores et déjà les difficultés rencontrées à la crèche Lise London et plus particulièrement celles liées à la présence des antennes-relais

Afin d’appliquer un principe de précaution pour ces dernières  situées à proximité, la municipalité s’est engagée à les déplacer rapidement contenu des risques potentiel, que peut constituer, pour la santé, les champs électromagnétiques. (Voir article ci-dessous « les antennes relais qu’en pensez-vous »).

Par contre, nous n’avons encore aucun renseignement sur celle du Vert Galant surtout en ce qui concerne la circulation et le stationnement.

 

 

SOYONS CONSTRUCTIFS TOUS ENSEMBLE

 

 Les antennes-relais qu’en pensez-vous !!

 

Cette question, comme la chute des feuilles, revient régulièrement sur le devant de la scène. On assiste même ces jours derniers à un match de tennis en fond de court ; on échange des balles sans vraiment marquer de point. Et vous voudriez que l’on y comprenne quelque chose.

 

Une information « honnête ».

 

Un citoyen normalement doté de neurones pourrait souhaiter se faire une opinion personnelle en consultant les sites internet consacrés à ce sujet.

Or cette question est tellement complexe  qu’il est impossible de trouver une information réellement objective  et l’on va trouver tout et son contraire.

 

Faire évoluer la règlementation.

 

Particulièrement sensibilisée aux problèmes environnementaux, la sénatrice Leila Aïchi, sénatrice Europe Ecologie-Les Verts, interpelle en février 2012, la haute juridiction « pour que cessent les conflits d’intérêt et la dépossession du pouvoir des maires dans l’installation des antennes relais ».

En d’autres termes, les maires sont donc dépossédés de leur compétence de police générale en ce qui concerne la mise en place d’antennes-relais. Même au nom du principe de précaution ! A ce titre, le Conseil d’Etat estime d’ailleurs que ledit principe ne permet pas à une autorité publique d’excéder son champ de compétence.

Pour Leila Aïchi, ce n’est ni plus ni moins qu’un déni de démocratie locale.

Fin septembre, le Dr Patrice Halimi, Secrétaire Général de l’Association Santé Environnement France, lançait un appel à tous les sénateurs et députés de la République pour leur demander de faire voter une loi réglementant l’implantation des antennes relais. Deux milles signatures de soutien plus tard, Jean-Vincent Placé, Sénateur Europe-Ecologie-Les-Verts, et Jean-David Ciot, Député du Parti Socialiste, répondaient à l’appel. Le député propose d’ailleurs de déposer une proposition de loi établie à partir des propositions de l’ASEF (Association Santé Environnement France).

 

L’objectif est d’obtenir :

-une baisse significative des valeurs limites d’exposition ;

-de  redonner aux maires le pouvoir de faire respecter toutes les règlementations liées aux antennes-relais ;

-de  faire évoluer ces règlementations pour définir des périmètres de sécurité plus larges autour des sites sensibles (écoles, crèches, etc.…).

 

Mesdames à vous de jouer !

 

Quand on reprend tous les échanges récents entre Madame le Maire et Madame la Conseillère Générale, il peut nous venir une idée :

 

-         fini les discussions stériles qui ne font absolument pas avancer le débat ;

 

-         Madame le Maire est proche politiquement de notre député, il lui est donc facile de l’inciter à s’associer à la proposition de loi de Jean-David Ciot.

 

-         Dans les amis politiques de Madame la conseillère générale  il lui sera facile de trouver plusieurs députés et sénateurs décidés à encourager et soutenir cette démarche.

 

Cela serait tellement agréable de voir enfin majorité et opposition faire aboutir collectivement  une proposition concernant notre bien-être.

 

 

Pour ma part , j’ai décidé d’agir dans l’intérêt général

 

Afin d’apporter mon  aide à l’avancée de ce dossier je le soumettrai très prochainement à Jean ARTUIS, Sénateur et Président de l’Alliance Centriste, l’objectif étant que toutes les forces politiques de progrès se saisissent de ce problème de santé publique concernant toutes les communes françaises .

 

 

 

Les commentaires sont fermés.