Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2012

Ça bouge au Vert Galant !!! article du Collectif pour un Urbanisme Raisonné à Villepinte

Le Collectif pour un Urbanisme Raisonné à Villepinte   ( CURVE) dont je fais parti a publié  un article :     Ça bouge au Vert Galant !!

 Ayant d'autres obligations,  je ne pourrai être présent ce soir à cette réunion, certains des membres du collectif seront présents.

 

Ça bouge au Vert Galant !!!

 

Préalablement à la tenue du Conseil de Quartier le mardi 23 octobre à 19h30, l’opposition municipale, menée par Mme Martine Valleton, a cru bon de considérer la « Gare du Vert-Galant (comme) un quartier sinistré ».

 

Le CURVE ne souhaite pas porter de jugement sur le problème du marché de plein air car, comme le reconnait Mme M. Valleton, l’idée n’était pas mauvaise. Si le type de commerces accueillis sur cet espace ne correspond pas totalement à l’idée de base, cela fera probablement  l’objet d’un ajustement par les services de la Mairie pour éviter des débordements.

 

Ce qui attire notre attention concerne les constructions prévues entre les rues de Sully et du Chemin de fer.

-          une crèche (hypothèse formulée et reprise dans Le Parisien du 14.10.12 : °60 berceaux) ;

-          un immeuble de 45 logements sociaux

 

plan vert galant.jpg

 

 

 On ne peut que se féliciter pour le nouveau projet de crèche qui offrira ainsi une capacité d’accueil, certes réduit mais existant, dans un quartier totalement dépourvu malgré les nombreux jeunes villepintois qui prennent le RER le matin.

 

Par contre, qu’est ce qui choque l’opposition pour les logements ? :

-leur construction dans le quartier ;

-leur nombre ;

-le fait qu’il s’agisse de « logements sociaux »

 

 

 

Sur le premier point rappelons que le zonage Umb sur le projet de PLU prévoyait la densification des constructions sur ce secteur (avec certaines obligations : 50% d’occupation au sol + hauteur maximum 15m) ; ces chiffres étant quasi-identiques à ceux du POS en vigueur précédemment.

 

Pour le second point et plus particulièrement les places de stationnement, le PLU là encore prévoit une place de stationnement par logement. Cependant, depuis la loi de 1998, les organismes de logement social sont tenus de dissocier les parkings des logements, précisément pour permettre aux foyers modestes sans voiture de faire des économies. Rien n’empêche cependant d’imposer lors de la négociation avec le promoteur d’offrir des conditions locatives de parkings à un coût décent, ce qui  incitera les nouveaux locataires à opter pour une place de stationnement disponible plutôt que de rechercher une place hypothétique dans la rue. Par ailleurs, des expériences similaires sur Villepinte, mais ne concernant pas les logements sociaux, montrent que les occupants choisissent souvent de garer leur véhicule dans la rue plutôt que dans leur résidence (ou le garage individuel de leur pavillon).

 

Enfin, on peut craindre que le vocable de « logement social » ne fasse encore bondir les biens pensants. Malgré les dénégations, ce type de logements agit comme un repoussoir, alors que la présence d’une petite résidence à deux pas d’une gare RER et d’une zone de commerce pourrait être un plus pour l’image de notre Commune. Beaucoup de villes se fixent actuellement des objectifs de mixité sociale et générationnelle dans leur urbanisme, pourquoi pas la nôtre.

 

En tout cas ce projet n’est pas plus problématique que les nombreux bâtiments élevés le long du boulevard Ballanger ces derniers mois. Et surtout, n’oublions pas les prévisions d’urbanisation de la Plaine Montcelleux et de la Pépinière, là où nous devons maintenir notre vigilance.

 

Une fois encore, on mélange combat politique et objectivité factuelle. Le souci du CURVE est de ne pas rentrer dans cette polémique et de garder une vue objective sur les décisions d’urbanisme de notre équipe municipale. Il y a certaines batailles qui se gagnent dans les urnes, mais d’autres par la négociation et la mobilisation du plus grand nombre.

 

ça bouge au Vert Galant article en pdf.pdf

 

Les commentaires sont fermés.