Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2012

Merci

Bonjour à toutes et tous

Le résultat du 1er tour des élections législatives peut paraître loin de nos espérances cependant il est le résultat d'une tendance nationale.

Ne nous y trompons pas : la transformation de notre circonscription passera par les 51,36% d’abstentionnistes qui ne croient pas encore que leur destin est entre leurs mains.

Cette campagne a été une aventure humaine très riche. Nous avons tous appris.

Nous nous sommes inscrits dans le paysage politique local.

Nous remercions chacun d’entre vous qui nous a apporté leur suffrage.

Nous remercions tous ceux qui ont été à nos côtés, enthousiastes, entreprenants et motivés, ceux qui nous ont rejoints tout au long de la campagne, ceux qui nous ont encouragés, soutenus, même aujourd’hui après les résultats.

Cette motivation nous ne la perdrons pas. C’est un acquis. Et nous vous donnons rendez-vous dès la rentrée de septembre pour préparer les prochaines échéances électorales.


Fabrice Scagni

 

 

08/06/2012

MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE

 

Le Centre pour la France

Communiqué de presse

Villepinte, le 7 Juin 2012

 

 

Fabrice Scagni,

Candidat aux législatives dans la XIème circonscription de Seine Saint Denis (Sevran, Tremblay en France, Villepinte).

 

 

« Moralisation de la vie publique : Souvent annoncée, toujours différée.»

 

 

Elu député le 17 Juin prochain, je m'engage à déposer devant le bureau de l'Assemblée Nationale une proposition de loi tendant à restaurer la moralisation de la vie publique.

 

Souvent annoncée, toujours différée, la moralisation de la vie publique est une nécessité. Le fonctionnement des institutions de la République doit en effet obéir aux principes de la séparation des pouvoirs, de légalité et de transparence qui fondent l'exercice de fonctions publiques ou de mandats électifs.

 

Cette proposition de loi sera un engagement à :

 

  • Supprimer les micro-partis qui détournent les lois sur le financement de la vie politique.
  • En finir avec les nominations de complaisance et avec le mélange entre les intérêts publics et privés pour les élus et hauts-fonctionnaires.
  • Instaurer une interdiction pendant 10 ans du retour à la vie publique des élus condamnés pour corruption.
  • Reconnaître le vote blanc à toutes les élections.
  • Garantir et retrouver l’indépendance de la justice avec un ministre de la justice dont la nomination sera approuvée par une majorité renforcée du parlement.
  • Supprimer le cumul des mandats des députés.
  • Réduire le nombre de députés et de sénateurs.
  • Instaurer l’obligation de présence des parlementaires en séance pour voter les lois et publier les votes.
  • Instaurer un nouveau mode de scrutin pour que toutes les opinions soient représentées à l’Assemblée Nationale.
  • Limiter la composition du gouvernement à 20 membres.
  • Renforcer la parité hommes-femmes dans les assemblées et au gouvernement.
  • Garantir l’indépendance des médias et en finir avec la nomination des présidents de France Télévisions et de Radio France par le chef de l’Etat.